Derniers sujets
Votez pour le fo’ !
guerre des clans moon
Votez pour le forum !
Partenaires

créer un forum


L'épine du destin [Terminé ! ♫]

Aller en bas

L'épine du destin [Terminé ! ♫]

Message par Oeil de Geai le Dim 12 Oct - 18:24

Je sens un chat s'approcher de la tanière. Ah, c'est notre chef! Je pense que je suis un des seuls du clan à penser qu'Etoile de Sable avait pris une bonne décision en désignant Plume de Braise lieutenant, et qu'elle serait un très bon chef. Les autres du camp n'étaient pas tous de mon avis. J'espère qu'elle ne vient pas se plaindre d'une petite blessure, sinon les guerriers allaient encore la croire faible...

-Bon, donne moi ta patte.

Ce n'était qu'une épine. Bien, il allait falloir qu'elle reste discrète si elle ne voulait pas être mal vue, même si tout les guerriers auraient gémi, il fallait qu'elle, elle ne le fasse pas...

-S'il te plaît, ne fait aucun bruit. Avec tout le respect que j'ai pour toi, il me semble que tes guerriers croient déja qu'Etoile de Sable a fait une grosse erreur en te choisissant comme lieutenante. Pas la peine de les conforter dans leur idée, même si elle est erronée, ils risquent de bientôt en être absolument convaincus.

Je lui retirait l'épine de la patte, puis reprit, soudain avide de réponse. Je savais qu'Effluves de Miel n'est que rarement absente. Il fallait qu'il lui pose quelque questions.

-Pourquoi ne fais yu rien pour regagner le respect et l'estime de tes guerriers?


Dernière édition par Oeil de Geai le Sam 18 Oct - 13:08, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épine du destin [Terminé ! ♫]

Message par Reflet de Cobalt le Jeu 30 Oct - 22:39

L'épine du destin
feat. Oeil de Geai

« Je ne montrerai ni mes peurs, ni mes doutes à mon clan. »




Le cri d'un oiseau alerté. Les feuilles des arbres qui bruissent. Les pas discrets de mes guerriers.
La mousse fraîche que mes pattes aplatissent. La brise qui fait bouger mes moustaches. L'air encore froid qui hérisse mes poils.
Le parfum de la forêt humide. L'odeur de mon clan. L'arôme des fleurs qui s'ouvrent au fur et à mesure que le ciel se colore.
Ah !
J'ouvre les yeux. Instantanément, ma pupille qui s'est dilatée sous ma paupière close se rétrécit, s'adaptant à la lumière du soleil. J'hume l'air. L'effluve agréable et alléchant d'un campagnol parvient jusqu'à mes narines. Je sens la faim me tenailler, mais hélas, le clan passant en tout premier, je ne pense pas pouvoir manger avant un moment. J'avertis les autres membres de la patrouille de chasse d'un signe de la queue et m'accroupis. Tous font de même et c'est comme si les quatre félins qui auparavant ont marché silencieusement dans la forêt disparaissent soudainement, happés par les hautes herbes. On ne distingue presque pas les feuilles bouger lorsque je m'approche lentement de ma proie. Les muscles roulent sous ma fourrure de braise. Je me délecte du sentiment de puissance qui m'envahit ; j'ai le pouvoir de tuer. Cependant, je ne le fais pas pour le plaisir, mais par nécessité : nourrir mon clan, dont je suis la meneuse.
Le petit être relève soudainement la tête, alerté par un oiseau qui s'envole. Il s'enfuit. Prise au jeu, je le poursuis, tout en lui laissant le temps de courir un peu, histoire de faire durer le plaisir. Alors qu'il s'apprête à s'abriter dans un minuscule trou, je l'achève. Jouer c'est bien, manger l'est tout autant. Voire plus.
Douleur. Un objet étranger vient de pénétrer dans ma patte avant droite. J'écarquille les yeux tandis que le tiraillement remonte le long du nerf de mon coussinet, passe par celui de ma patte et arrive jusqu'à mon cerveau qui propage l'information. Epine.

* * *

- Bon, donne moi ta patte.
Je ne sais comment, mais Œil de Geai a deviné quelle était la raison de ma présence avant même que je n'ouvre la bouche. J'ai toujours trouvé ce félin étrange, interloquée par ses capacité de perception hors norme. Mal à l'aise, je fixe ses yeux bleus aveugles qui semblent me voir. J'avoue que je ne me suis absolument pas attendue à la longue tirade qui suit, et c'est pourquoi je l'écoute sans réagir, interloquée.
- S'il te plaît, ne fais aucun bruit. Avec tout le respect que j'ai pour toi, il me semble que tes guerriers croient déjà qu'Etoile de Sable a fait une grosse erreur en te choisissant comme lieutenant. Pas la peine de les conforter dans leur idée, même si elle est erronée, ils risquent de bientôt en être absolument convaincus.
Abasourdie par ce jeune chat tout juste sorti de son apprentissage qui se permet de refaire une leçon à son chef, je me laisse faire tandis qu'il me retire l'épine d'entre mes coussinets et écoute la question qui vient à la suite :
- Pourquoi ne fais-tu rien pour regagner le respect et l'estime de tes guerriers?
... Ah. C'est ce que pense le nouveau guérisseur du clan. Il ne me semble pourtant pas avoir remarqué un irrespect ou un manque de loyauté de la part de mes guerriers envers moi si flagrant, mais si Œil de Geai, le félin possédant la meilleure perception que je connaisse, le dit, c'est que cela doit être vrai.
J'observe son visage calme, comme toujours, cherchant à y déceler une expression quelconque qui me permettrait de savoir ce qu'il pense. Mais bien sûr, celui-ci reste impassible, et je me rends compte que je ne peux échapper à cette question, même si je n'ai absolument aucune envie de répondre, et que je suis profondément agacée. Œil de Geai vient de mettre la patte sur le problème dont je ne veux vraiment pas entendre miauler. En fait, je me doute depuis longtemps, voire depuis le début, de tout cela, mais je n'ai pas voulu me rendre à l'évidence : je dois gagner la confiance de mon clan, et cela ne va pas être facile.
Après un long silence, je consens à répondre.

- Merci de ta franchise Œil de Geai. Néanmoins, je me permets de te contredire : je ne pense pas que tous les membres du clan aient si peu confiance en moi. Je te rappelle qu'avant d'être chef, j'ai  été lieutenant, rôle que j'ai parfaitement bien rempli, mais aussi guerrière. Je ne pense pas que mes camarades l'ont oublié. De même, nous faisions tous confiance à Etoile de Sable, et si celui-ci m'a jugée apte à remplir ce rôle, c'est que je dois l'être, je déclare tout en sachant parfaitement que j'essaye de me convaincre tout autant que lui. Je n'aurais jamais pensé que toi, un félin si intelligent et si observateur, ait pu rater ceci. De même, je ne pense pas que tu sois en mesure de me juger ainsi. Ta jeunesse et ton manque d'expérience t'empêche de voir tout cela. Je ne rabaisse pas, au contraire, j'excuse ton manque de confiance envers ton chef. Ne me crois pas si faible, s'il te plait. Je reste une guerrière loyale envers mon clan malgré tout, et je ne me permettrai pas d'avoir une quelconque faiblesse qui mettrai mon clan en danger, car un clan qui n'a pas confiance en son chef est faible. N'oublie jamais cela.
Je m'assois, bien droite, la queue posée sur mes pattes, attendant sa réponse. Je suis curieuse de savoir ce que le jeune guérisseur va me répondre, et j'espère ne pas l'avoir blessé. Il ne manquerait plus que je ne me mette un chat comme lui à dos. Je l'apprécie, malgré l'éternel air mystérieux qui flotte autour de lui, et je juge toujours utile d'avoir des conseils venant d'un chat aussi observateur que lui.
Je l'observe attentivement, guettant des signes d'une quelconque émotion. On peut toujours espérer savoir un jour ce qu'il pense.

_________________
avatar
Reflet de Cobalt
♥ Fondatrice aimante ♥


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épine du destin [Terminé ! ♫]

Message par Oeil de Geai le Sam 1 Nov - 13:55

- Merci de ta franchise Œil de Geai. Néanmoins, je me permets de te contredire : je ne pense pas que tous les membres du clan aient si peu confiance en moi. Je te rappelle qu'avant d'être chef, j'ai  été lieutenant, rôle que j'ai parfaitement bien rempli, mais aussi guerrière. Je ne pense pas que mes camarades l'ont oublié. De même, nous faisions tous confiance à Etoile de Sable, et si celui-ci m'a jugée apte à remplir ce rôle, c'est que je dois l'être. Je n'aurais jamais pensé que toi, un félin si intelligent et si observateur, ait pu rater ceci. De même, je ne pense pas que tu sois en mesure de me juger ainsi. Ta jeunesse et ton manque d'expérience t'empêche de voir tout cela. Je ne rabaisse pas, au contraire, j'excuse ton manque de confiance envers ton chef. Ne me crois pas si faible, s'il te plait. Je reste une guerrière loyale envers mon clan malgré tout, et je ne me permettrai pas d'avoir une quelconque faiblesse qui mettrai mon clan en danger, car un clan qui n'a pas confiance en son chef est faible. N'oublie jamais cela.
D'accord. Au moins, ne me tient elle pas rigueur de m'être montré si sûr de moi. Bon. Sa réponse ne me surprend pas le moins du monde, cependant je ne m'attendait pas à être négligé. J'ai peut être un peu surestimé l'estime que les autres avaient pour moi. Au moins, je sais quoi répondre.
-Je suis heureux de ne pas t'avoir offensée. Avec tout le respect que j'ai pour toi, je me suis simplement permi de te faire partager mon opinion. Mon mentor est un puit de sagesse, je pense qu'elle m'a un peu influencée du moins. J'espère que mon opinion te sera utile un jour. Je sais que tu donnerai tes neuf vies pour sauver le Clan, je ne doute ni de ton courage, ni de ta force, ni de quoi que ce soit en toi d'ailleurs. Mais je dis juste que, comme tu le dis, un clan qui n'a pas foi en sa meneuse est faible, et que pour que tous aient pleine confiance en toi, il faudrait que toi même tu te fasse confiance. Je suis peut être aveugle, mais il faudrait être malade du mal vert pour ne pas voir ton manque d'assurance. J'espère qu'en une période difficile, tu pourras puiser dans mes discours pour devenir celle que tu aspires à être, un meneur, un guide qui restera dans les mémoires du Clan du Tonnerre.
Je m'arrêtai là, essouflé par cette tirade.J'avais parlé plus qu'il ne le fallait, j'avais vraiment exprimé tous mes sentiments dans ce discours, j'avais puisé les mots dans mon coeur, peut être guidé par les étoiles. Je sentai qu'elle cherchai sa réponse, et je l'attendais, le souffle coupé, en priant nos ancêtres de toute mon âme qu'Effluves de Miel et les autres chats ne choisissent pas ce moment pour venir râler dans l'antre du guérisseur, l'antre qui à ce moment était mienne.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épine du destin [Terminé ! ♫]

Message par Reflet de Cobalt le Dim 2 Nov - 18:08

L'épine du destin
feat. Oeil de Geai

« Je ne montrerai ni mes peurs, ni mes doutes à mon clan. »



Je plonge mon regard vert dans celui bleu glacé du jeune guérisseur. J'y cherche une quelconque trace d'agacement ou d'une autre émotion, mais n'y trouve rien, comme d'habitude. Oeil de Geai est l'image même du félin impénétrable et mystérieux. Personne ne peut savoir ce qu'il pense. Son air calme pourrait cacher une fureur sans nom ou une tristesse infinie que personne n'en saurait rien. Être seule avec lui me met mal à l'aise ; j'ai parfois l'impression d'être plus jeune que lui, alors qu'il venait à peine de naître que j'étais déjà guerrière. Le voir se permettre de me donner une leçon sur comment être un bon chef m'amuse, mais m'inquiète également. S'il se permet ceci, cela veut dire que mon autorité n'est pas suffisamment forte. Parce que, même lorsque j'étais lieutenant, je ne me serais jamais permise de remettre ainsi en question Etoile de Sable. Oeil de Geai a raison finalement : il y a un gros problème.
J'écoute attentivement ce qu'il finit par me dire, et suis étonnée par le sérieux et la maturité dont il fait preuve. Je viens de trouver un conseiller très doué et en suis heureuse. Effluve de Miel a bien formé son apprenti, et Etoile de Sable a eu raison de lui donner son nom définitif sans attendre le décès de son mentor.
Je ferme les yeux un instant. Les bruits de mon clan m'assaillent. J'entends les petits piailler dans la pouponnière, les ronronnements apaisants des reines, les anciens bougonner, les apprentis jouer, les guerriers discuter... Je sens leurs odeurs rassurantes autour de moi. Je suis leur meneuse, ils ont besoin de moi. Je rouvre mes yeux verts, que je braque sur le jeune chat qui se tient devant moi.

- Ton opinion m'est déjà utile Oeil de Geai. Je prends toujours tous les avis en compte, et le tiens tout particulièrement. J'ai beaucoup d'estime pour toi, tu es mature et observateur. Je t'écouterai toujours, même si je ne partagerai pas ton opinion à chaque fois. Je suis heureuse de t'avoir à mes côtés. J'apprécie le fait que tu te soucies autant de mon image auprès du clan. Si tu affirmes que mon manque d'assurance est si voyant et est dangereux pour le clan, alors, bien sûr, je te crois, il n'y a pas plus observateur que toi, ta cécité ne te fait pas défaut dans ce domaine. Je suis heureuse que tu aies autant confiance en moi, et j'essayerai de m'en montrer digne. Mais... les images de Tornade de Glace, de Croc de Givre et d'Etoile de Sable s'insinuèrent dans mon esprit, il me faut du temps pour... pour me remettre, je termine, le regard voilé par des larmes.
J'aimerais pouvoir être un aussi bon chef qu'Etoile de Sable, pour le bien du clan, mais je ne pense pas en être capable. Comment peut-on être efficace lorsque les souvenirs de son compagnon, de son apprenti, et de son ami et chef défunts vous harcèlent jour et nuit ?
Impossible.


Dernière édition par Etoile de Braise le Dim 9 Nov - 10:53, édité 2 fois

_________________
avatar
Reflet de Cobalt
♥ Fondatrice aimante ♥


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épine du destin [Terminé ! ♫]

Message par Oeil de Geai le Mar 4 Nov - 17:51

J'entendis sa voix s'étrangler lorsqu'elle finit de répondre. Je ressenti une immense vague de douleur,de peine et de tristesse mêlées émaner d'elle. Ses sentiments étaient bien plus intenses, ses plaies bien moins cicatrisées que je ne l'aurai cru.
-Je te remercie pour le respect que tu me témoignes. Je ne te demande pas de partager mon opinion, seulement d'en tenir compte. Je comprend ta peine, tes parents étaient de valeureux guerriers et Etoile de Sable, un chef noble. Ils nous manqueront à tous, et le Clan entier honnorera leur mémoire. Mais je sais que ça doit être plus dur encore pour toi, alors laisse moi te donner quelque chose contre la douleur...

Je lui tendit un paquet d'herbe. Une voix douce et inconnue me souffla soudain à l'oreille:
"Rajoute quelques joncquilles et de la camomille au mélange..."
Perplexe, j'obéis pourtant. Des joncquilles poussaient près de la flaque d'eau de l'antre, j'ignorai leur effet mais il me semblait que la camomille serait utile. J'en conclu donc que les joncquilles devaient elles aussi avoir un effet apaisant. Je lui donnait donc le curieux cataplasme.
"Tiens, mange ça. Ta douleur sera moins vive quand ces plantes feront leur effet."

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épine du destin [Terminé ! ♫]

Message par Reflet de Cobalt le Dim 9 Nov - 19:30

L'épine du destin
feat. Oeil de Geai

« Je ne montrerai ni mes peurs, ni mes doutes à mon clan. »



Mon regard se voile et je laisse un instant la tristesse infinie que je contiens habituellement affluer. La douleur arrive par vague et je la laisse m'envahir brusquement. Les larmes ne viennent pas, aucun cri ne me déchire la gorge. Je reste silencieuse, et, hormis les tremblements qui me secouent légèrement, rien ne semble trahir mon intense émotion intérieure.
Mais, comme toujours, Oeil de Geai l'a perçue. Il comprend tout. Il ressent tout. Ce doit être un don que lui a accordé le Clan des Etoiles pour compenser sa cécité. Probablement. Après tout, il n'est peut-être pas aussi cruel avec tout le monde. Peut-être privilégie-t-il certains félins plutôt que d'autres. Et Oeil de Geai fait parti de ces privilégié. Tant mieux pour lui.
Je baisse les yeux sur le tas de plante que me propose le guérisseur. De douces odeurs s'échappent du mélange. Je m'apprête à les renifler afin d'essayer de les identifier -réflexe de survie : ne pas manger n'importe quoi-, mais me retiens, réalisant que cela pourrait être interprété comme de la méfiance, ce qui n'est absolument pas le cas. Je tends la patte afin de les ramener vers moi mais le jeune félin rajoute au dernier moment quelques feuilles à l'odeur agréable et persistante, qui me semblent être de la camomille accompagnée d'une autre plante inconnue.

- Tiens, mange ça. Ta douleur sera moins vive quand ces plantes feront leur effet.
Mes moustaches remuent, signe d'amusement, Oeil de Geai fait preuve de beaucoup de tact en employant le mot "douleur". Ce jeune chat est d'une maturité incroyable malgré son jeune âge. J'obéis donc au guérisseur et attrape le mélange avec ma gueule, tout en lâchant un "Merci." reconnaissant. Je commence à mâcher les feuilles lentement. Les goûts des différentes plantes sont mélangés, donnant un résultat étrange et assez peu agréable, mais ce n'est pas la première fois que je suis contrainte d'avaler un remède déplaisant, ce ne sera certainement pas la dernière (j'ai neuf vie devant moi), alors je mâche sans commentaire et avale le tout en tentant de ne pas grimacer.
Je me demande dans quel état je vais me retrouver dans quelques minutes, lorsque les herbes feront effet. Serais-je apaisée ? Ne penserais-je plus à Tornade de Glace, durant quelques heures ? Aurais-je droit à un répit, pour quelques temps ? Je l'espère vraiment, la douleur est parfois insupportable. Lorsque je suis fatiguée, il m'arrive de ne plus arriver à contenir l'infinie tristesse qui me ronge depuis la mort de mon apprenti et de mon compagnon. Je me demande si j'arriverai un jour à faire mon deuil. Cela me semble mal parti pour le moment.
Je me rappelle soudainement que je ne devrais pas prendre le temps de discuter ainsi. J'ai énormément de choses à faire, et je ne peux me permettre de perdre ainsi mon temps. J'ai des responsabilités et des devoirs à accomplir. Je plonge mes yeux verts dans les yeux bleus du jeune félin.

- Merci Oeil de Geai, je déclare sincèrement, tu m'as permis de faire une pause et de réfléchir à tout ça mais... Je dois accomplir mon rôle de chef, et cela ne se fera pas en me torturant ainsi l'esprit. Merci beaucoup d'avoir pris le temps de m'avertir de tout cela et de me donner ces conseils, je dois à présent me retirer. A bientôt, et merci aussi pour les remèdes.
Je bats de la queue pour lui dire au revoir et repars d'un pas rapide que j'espère assuré à travers le tunnel d'ajonc qui sépare l'antre des guérisseurs du reste du camp. Je n'ai pas le choix, quoi qu'il arrive, je vais devoir affronter mon rôle. J'ai neuf vies devant moi, il va falloir que je les vive.

_________________
avatar
Reflet de Cobalt
♥ Fondatrice aimante ♥


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épine du destin [Terminé ! ♫]

Message par Oeil de Geai le Lun 10 Nov - 15:35

Elle sortit de ma tanière, emportant avec elle l'odeur des remèdes étranges que cette voix inconnue m'avaient recommandé d'ajouter. Peut-être était-ce une mauvais idée que de la suivre? Non, son instinct lui avait soufflé d'obéir. Je me demande si un jour je pourrai communiquer avec elle. Je décidai d'essayer et me dirigeait vers ma litière ou je sombrai avec facilité dans le sommeil.

_________________

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'épine du destin [Terminé ! ♫]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum